Vendredi Saint, 2 avril. Office de la Passion, textes

Première lecture : Isaïe 52,13-53,12

Mon serviteur réussira, dit le Seigneur ; il montera, il s’élèvera, il sera exalté !

La multitude avait été consternée en le voyant, car il était si défiguré qu’il ne ressemblait plus à un homme ; il n’avait plus l’apparence d’un fils d’homme.

Il étonnera de même une multitude de nations ; devant lui les rois resteront bouche bée, car ils verront ce que, jamais, on ne leur avait dit, ils découvriront ce dont ils n’avaient jamais entendu parlé.

Qui aurait cru ce que nous avons entendu ? Le bras puissant du Seigneur, à qui s’est-il révélé ?

Devant lui, le serviteur a poussé comme une plante chétive, une racine dans une terre aride ; il était sans apparence ni beauté qui attire nos regards, son aspect n’avait rien pour nous plaire.

Méprisé, abandonné des hommes, homme de douleurs, familier de la souffrance, il était pareil à celui devant qui on se voile la face ; et nous l’avons méprisé, compté pour rien.

En fait, c’étaient nos souffrances qu’il portait, nos douleurs dont il était chargé. Et nous, nous pensions qu’il était frappé, meurtri par Dieu, humilié.

Or, c’est à cause de nos révoltes qu’il a été transpercé, à cause de nos fautes qu’il a été broyé. Le châtiment qui nous donne la paix a pesé sur lui : par ses blessures, nous sommes guéris.

Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait son propre chemin. Mais le Seigneur a fait retomber sur lui nos fautes à nous tous.

Maltraité, il s’humilie, il n’ouvre pas la bouche : comme un agneau conduit à l’abattoir, comme une brebis muette devant les tondeurs, il n’ouvre pas la bouche.

Arrêté, puis jugé, il a été supprimé. Qui donc s’est inquiété de son sort ? Il a été retranché de la terre des vivants, frappé à mort pour les révoltes de son peuple.

On a placé sa tombe avec les méchants, son tombeau avec les riches ; et pourtant il n’avait pas commis de violence, on ne trouvait pas de tromperie dans sa bouche.

Broyé par la souffrance, il a plu au Seigneur. S’il remet sa vie en sacrifice de réparation, il verra une descendance, il prolongera ses jours : par lui, ce qui plaît au Seigneur réussira.

Par suite de ses tourments, il verra la lumière, la connaissance le comblera. Le juste, mon serviteur, justifiera les multitudes, il se chargera de leurs fautes.

C’est pourquoi, parmi les grands, je lui donnerai sa part, avec les puissants il partagera le butin, car il s’est dépouillé lui-même jusqu’à la mort, et il a été compté avec les pécheurs, alors qu’il portait le péché des multitudes et qu’il intercédait pour les pécheurs.

Psaume : Ps 30

R/ O Père, dans tes mains je remets mon esprit.

  1. En toi, Seigneur, j’ai mon refuge ;

Garde-moi d’être humilié pour toujours.

En tes mains je remets mon esprit ;

Tu me rachètes, Seigneur, Dieu de vérité. R/

  1. Je suis la risée de mes adversaires

Et même de mes voisins,

Je fais peur à mes amis

S’ils me voient dans la rue, ils me fuient. R/

  1. On m’ignore comme un mort oublié,

Comme une chose qu’on jette.

J’entends les calomnies de la foule :

Ils s’accordent pour m’ôter la vie. R/   

  1. Moi, je suis sûr de toi, Seigneur,

Je dis : « Tu es mon Dieu ! »

Mes jours sont dans ta main : délivre-moi

Des mains hostiles qui s’acharnent. R/

  1. Sur ton serviteur, que s’illumine ta face ;

Sauve-moi par ton amour.

Soyez forts, prenez courage,

Vous tous qui espérez le Seigneur ! R/

Deuxième lecture: Lettre aux Hébreux 4, 14-16;5,7-9

En Jésus, le Fils de Dieu, nous avons le grand prêtre par excellence, celui qui a traversé les cieux ; tenons donc ferme l’affirmation de notre foi.

En effet, nous n’avons pas un grand prêtre incapable de compatir à nos faiblesses, mais un grand prêtre éprouvé en toutes choses, à notre ressemblance, excepté le péché.

Avançons-nous donc avec assurance vers le Trône de la grâce, pour obtenir miséricorde et recevoir, en temps voulu, la grâce de son secours.

Pendant les jours de sa vie dans la chair, il offrit, avec un grand cri et dans les larmes, des prières et des supplications à Dieu qui pouvait le sauver de la mort, et il fut exaucé en raison de son grand respect.

Bien qu’il soit le Fils, il apprit par ses souffrances l’obéissance

et, conduit à sa perfection, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent la cause du salut éternel,

Evangile: La Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ selon St Jean : Jn 18, 1-19,42

Commentaire de la Parole

Trois personnages principaux dans ce récit de la Passion selon St Jean : Jésus, Pierre et Pilate

Jésus, nous l’avons suivi dans sa Passion, cet après-midi, lors du chemin de Croix :  nous avons pu sentir une nouvelle fois jusqu’où il a pu aller, par amour pour nous… ce ne sont pas ses souffrances qui nous rachètent, mais l’amour qu’il nous donne en acceptant de souffrir pour nous ouvrir le chemin du pardon et de la vie.

Pierre, nous le connaissons bien, avec sa fougue et sa foi à déplacer les montagnes …et nous pouvons aisément nous identifier à lui dans cet épisode du reniement : qui n’a pas, un jour, manqué de courage pour oser défendre sa foi, la foi chrétienne, face à certains dénigrements.

Nous évoquons moins souvent Pilate, sauf pour citer cette petite phrase « je m’en lave les mains » qu’on trouve dans le récit de la Passion selon St Matthieu.

Le récit que nous venons d’entendre donne pourtant une grande profondeur à la personne de Pilate : nous le voyons très touché par Jésus et il ose le dire, par trois fois  

« Je ne trouve chez lui aucun motif de condamnation »

Il ose même écrire « Jésus le nazaréen, roi des Juifs » 

 mais il n’ose pas s’opposer aux Juifs, qui pourraient mettre à mal son autorité et provoquer un soulèvement … donc mettre à mal sa situation …  « si tu le relâches, tu n’es pas un ami de l’empereur »

Alors il louvoie…

  • voulez-vous que je libère le bandit Barabas ou bien Jésus ?
  • prenez-le vous-même…
  • vais-je donc crucifier votre roi ?

Mais les grands prêtres sont inflexibles et Pilate cède : « Alors il leur livra Jésus pour qu’il soit crucifié »

Nous allons maintenant prier cette grande prière universelle du Vendredi Saint : au soir de cette Passion du Christ, prions en reconnaissant humblement que nous sommes parfois des « Pilate » et qu’il nous arrive, par conformisme, par faiblesse ou par lâcheté, de manquer de courage pour vivre selon l’évangile de Jésus Christ, dans l’amour et la vérité, la justice et la paix.

                                                                                              Gérard Vauléon, diacre

Prière universelle

  1. Pour l’Église

Prions, frères bien-aimés, pour la sainte Église de Dieu : que le Père tout puissant lui donne la paix et l’unité, qu’il la protège dans tout l’univers ; et qu’il nous accorde une vie calme et paisible pour que nous rendions grâce à Dieu.

Dieu éternel et tout puissant, dans le Christ, tu as révélé ta gloire à tous les peuples ; protège l’œuvre de ton amour : afin que ton Église répandue par tout l’univers demeure inébranlable dans la foi pour proclamer ton nom.

Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

  1. Pour le Pape

Prions pour notre saint Père le pape François, élevé par Dieu notre Seigneur à l’ordre épiscopal : qu’il le garde sain et sauf à son Église pour gouverner le peuple de Dieu.

Dieu éternel et tout puissant dont la sagesse organise toutes choses, daigne écouter notre prière : protège avec amour le pape que tu as choisi, afin que, sous la conduite de ce pasteur, le peuple chrétien que tu gouvernes progresse toujours dans la foi.

Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

  1. Pour le clergé et le peuple fidèle

Prions pour notre évêque Dominique, pour tous les évêques, les prêtres, les diacres, pour tous ceux qui remplissent des ministères.

Prions pour les religieux, religieuses, les consacrées, et pour l’ensemble du peuple des croyants. 

Dieu éternel et tout puissant dont l’Esprit sanctifie et gouverne le corps entier de l’Église, exauce les prières que nous t’adressons pour tous les ordres de fidèles qui la composent : que chacun d’eux, par le don de ta grâce, te serve avec fidélité.

 Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

3bis. Prions pour notre humanité, confrontée à la pandémie, pour toutes les victimes et leurs proches, pour tous les chercheurs et les soignants, pour nous tous qui sommes impactés dans notre vie personnelle, professionnelle et sociale.

Dieu éternel et tout puissant, tu vois toutes ces femmes, tous ces hommes et tous ces jeunes dont la vie et l’espérance ont basculé. Donne-leur de croire encore à la vie nouvelle que ton Fils est venu nous apporter et donne aux responsables le courage de prendre les mesures nécessaires.

Aide-nous à traverser cette épreuve dans la confiance

Par Jésus le Christ, notre Seigneur. Amen.

  1. Pour les catéchumènes

Prions pour les catéchumènes de nos deux paroisses : Christelle et Kendji

 Que Dieu notre Seigneur ouvre leur intelligence et leur cœur, et les accueille dans sa miséricorde ; après avoir reçu le pardon de tous leurs péchés par le bain de la naissance nouvelle, qu’ils soient incorporés à notre Seigneur Jésus-Christ.

Dieu éternel et tout puissant, toi qui assures toujours la fécondité de ton Église, augmente-en nos catéchumènes l’intelligence et la foi : qu’ils renaissent à la source du baptême et prennent place parmi tes enfants d’adoption.

Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

  1. Pour l’unité des chrétiens

Prions pour tous nos frères qui croient en Jésus Christ et s’efforcent de conformer leur vie à la vérité : demandons au Seigneur notre Dieu de les rassembler et de les garder dans l’unité de son Église.

Dieu éternel et tout-puissant, toi qui rassembles ce qui est dispersé et qui fais l’unité de ce que tu rassembles, regarde avec amour l’Église de ton Fils : nous te prions d’unir dans la totalité de la foi et par le lien de la charité tous les hommes qu’un seul baptême a consacrés.

 Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

  1. Pour le peuple juif

Prions pour les Juifs à qui Dieu a parlé en premier : qu’ils progressent dans l’amour de son Nom et la fidélité de son Alliance.

Dieu éternel et Tout-puissant, toi qui as choisi Abraham et sa descendance pour en faire les fils de ta promesse, conduis à la plénitude de la rédemption le premier peuple de l’Alliance, comme ton Église t’en supplie. Par Jésus, le Christ, Notre Seigneur. Amen.

  1. Pour les autres croyants

Prions pour les autres croyants : demandons qu’à la lumière de l’Esprit Saint, ils puissent eux aussi s’engager pleinement sur le chemin du salut.

Dieu éternel et tout puissant, donne à ceux qui ne croient pas au Christ d’aller sous ton regard avec un cœur sincère, afin de parvenir à la connaissance de la vérité ; et donne-nous de mieux nous aimer les uns les autres et d’ouvrir davantage notre vie à la tienne, pour être dans le monde de meilleurs témoins de ton amour.

 Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

  1. Pour ceux qui ne connaissent pas Dieu

Prions pour ceux qui ne connaissent pas Dieu : Donne-leur, Seigneur, de découvrir dans leur vie Ta Présence.

Dieu éternel et tout puissant, toi qui as créé les hommes pour qu’ils te cherchent de tout leur cœur et que leur cœur s’apaise en te trouvant, fais qu’au milieu des difficultés de ce monde, tous puissent discerner les signes de ta bonté et rencontrer des témoins de ton amour : qu’ils aient le bonheur de te reconnaître, toi, le seul vrai Dieu et le Père de tous les hommes.

 Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

  1. Pour les pouvoirs publics

Prions pour les chefs d’État, tous les responsables des affaires publiques: que la paix, la justice et la vérité soient au cœur de leurs décisions.

Dieu éternel et tout puissant, toi qui tiens en ta main le cœur des hommes, et garantis les droits des peuples, viens en aide à ceux qui exercent le pouvoir ; que partout sur la terre s’affermissent avec ta grâce la sécurité et la paix, la prospérité des nations, et la liberté religieuse.

 Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

  1. Pour nos frères dans l’épreuve

Frères bien aimés, prions pour les hommes et les femmes dans l’épreuve :

  • Pour les peuples qui subissent des guerres, partout dans le monde
  • Pour les chrétiens persécutés
  • Pour les peuples que séparent l’incompréhension ou la haine
  • Pour toutes les personnes qui souffrent de la crise économique, de la pauvreté, de la misère, ici, chez nous, mais aussi dans de nombreux pays du Sud
  • Pour toutes les personnes qui souffrent dans leur cœur ou dans leur corps
  • Pour toutes les personnes qui subissent un enfermement, physique ou moral
  • Pour toutes les personnes en fin de vie

Dieu éternel et tout puissant, consolation des affligés, force de ceux qui peinent, entends les prières des hommes qui t’appellent, quelles que soient leurs souffrances : qu’ils aient la joie de trouver dans leurs détresses le secours de ta miséricorde.

 Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Adoration et vénération de la Croix:

On vénère un crucifix de notre maison en chantant :

Ô Croix dressée sur le monde

Ô Croix de Jésus-Christ

Ô Croix dressée sur le monde

Ô Croix de Jésus-Christ

Fleuve dont l’eau féconde, sur notre terre a jailli

Par toi la vie surabonde

Ô Croix de Jésus Christ.

Ô Croix sublime folie

Ô Croix de Jésus Christ

Ô Croix sublime folie

Ô Croix de Jésus-Christ

 

Dieu rend par toi la vie et nous rachète a grand prix

L’amour de Dieu est folie

Ô Croix de Jésus Christ

Ô Croix victoire éclatante

Ô Croix de Jésus Christ

Ô Croix victoire éclatante

Tu jugeras le monde au jour que Dieu s’est choisie

Croix à jamais triomphante

Ô Croix de Jésus Christ.

Prochains événements