Dimanche 15 novembre. Textes, homélie et feuille liturgique

Feuille liturgique – Paroisses Sainte Anne et Saint Charles de Joinville-le-Pont
Samedi 14 et Dimanche 15 novembre 2020, année A
33ème dimanche du temps ordinaire. Couleur liturgique: vert

Préparée par l’équipe Liturgie C

Accent donné à la célébration : Faisons fructifier le trésor de l’Evangile

Informations générales

  • Temps de confinement, pas de messes publiques célébrées à Joinville
  • Etait prévue la messe d’action de grâce de Monseigneur Santier
  • Journée mondiale des pauvres, journée nationale du Secours Catholique

Ouverture de la célébration

Mot d’accueil :

« En ces mois où le monde entier est submergé par un virus qui apporte, douleur et mort, détresse et égarement, combien de mains tendues nous avons pu voir. Ces mains qui ont su défier la contagion et la peur. »
Le pape François nous invite en cette 4e Journée mondiale des pauvres à « tendre la main » et apporter la consolation, à ne pas laisser enterrés nos talents.

Chant d’entrée : Fais paraître ton jour, Y53, LR p. 497.

Kyrie : Messe de Lourdes, AL23-23, LR p. 39.

Gloria : Messe de Lourdes, AL189, LR p. 39.

Liturgie de la Parole

Première lecture : Lecture du livre des Proverbes (31.10-13.19-20.30-31)

« Ses mains travaillent volontiers »

Une femme parfaite, qui la trouvera ?
Elle est précieuse plus que les perles !
Son mari peut lui faire confiance :
il ne manquera pas de ressources.
Elle fait son bonheur, et non pas sa ruine,
tous les jours de sa vie.
Elle sait choisir la laine et le lin,
et ses mains travaillent volontiers.
Elle tend la main vers la quenouille,
ses doigts dirigent le fuseau.
Ses doigts s’ouvrent en faveur du pauvre,
elle tend la main au malheureux.

Le charme est trompeur et la beauté s’évanouit ;
seule, la femme qui craint le Seigneur mérite la louange.
Célébrez-la pour les fruits de son travail :
et qu’aux portes de la ville, ses œuvres disent sa louange !
– Parole du Seigneur.

Psaume 127 : Heureux qui craint le Seigneur !

Psalmodie : http://www.chantonseneglise.fr/jplayer.php?mp3=36379

1 Heureux qui craint le Seigneur

Et marche selon ses voies !

Tu te nourriras du travail de tes mains :

Heureux es-tu ! A toi, le bonheur !

2. Ta femme sera dans ta maison

Comme une vigne généreuse,

Et tes fils, autour de la table,

Comme des plants d’olivier.

3. Voilà comment sera béni l’homme qui craint le Seigneur.

De Sion, que le Seigneur le bénisse !

Tu verras le bonheur de Jérusalem tous les jours de ta vie.

Et tu verras les fils de tes fils. Paix sur Israël !

Deuxième lecture : Lecture de la première lettre de Saint Paul Apôtre aux Thessaloniciens (5.1-6)

« Que le jour du Seigneur ne vous surprenne pas comme un voleur »

Pour ce qui est des temps et des moments de la venue du Seigneur,
vous n’avez pas besoin, frères, que je vous en parle dans ma lettre.
Vous savez très bien que le jour du Seigneur
vient comme un voleur dans la nuit.
Quand les gens diront :
« Quelle paix ! quelle tranquillité ! »,
c’est alors que, tout à coup, la catastrophe s’abattra sur eux,
comme les douleurs sur la femme enceinte :
ils ne pourront pas y échapper.
Mais vous, frères, comme vous n’êtes pas dans les ténèbres,
ce jour ne vous surprendra pas comme un voleur.
En effet, vous êtes tous des fils de la lumière, des fils du jour ;
nous n’appartenons pas à la nuit et aux ténèbres.
Alors, ne restons pas endormis comme les autres,
mais soyons vigilants et restons sobres.
– Parole du Seigneur.

Evangile : Evangile de Jésus Christ selon St Matthieu (Mt25.14-30)

« Tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup »

   En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples cette parabole :
    « C’est comme un homme qui partait en voyage :
il appela ses serviteurs et leur confia ses biens.
    À l’un il remit une somme de cinq talents,
à un autre deux talents,
au troisième un seul talent,
à chacun selon ses capacités.
Puis il partit.

Aussitôt,  celui qui avait reçu les cinq talents
s’en alla pour les faire valoir
et en gagna cinq autres.
    De même, celui qui avait reçu deux talents
en gagna deux autres.
    Mais celui qui n’en avait reçu qu’un
alla creuser la terre et cacha l’argent de son maître.

    Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint
et il leur demanda des comptes.
    Celui qui avait reçu cinq talents s’approcha,
présenta cinq autres talents
et dit :
‘Seigneur,
tu m’as confié cinq talents ;
voilà, j’en ai gagné cinq autres.’
    Son maître lui déclara :
‘Très bien, serviteur bon et fidèle,
tu as été fidèle pour peu de choses,
je t’en confierai beaucoup ;
entre dans la joie de ton seigneur.’
    Celui qui avait reçu deux talents s’approcha aussi
et dit :
‘Seigneur, tu m’as confié deux talents ;
voilà, j’en ai gagné deux autres.’
    Son maître lui déclara :
‘Très bien, serviteur bon et fidèle,
tu as été fidèle pour peu de choses,
je t’en confierai beaucoup ;
entre dans la joie de ton seigneur.’

    Celui qui avait reçu un seul talent s’approcha aussi
et dit :
‘Seigneur,
je savais que tu es un homme dur :
tu moissonnes là où tu n’as pas semé,
tu ramasses là où tu n’as pas répandu le grain.
    J’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre.
Le voici. Tu as ce qui t’appartient.’
    Son maître lui répliqua :
‘Serviteur mauvais et paresseux,
tu savais que je moissonne là où je n’ai pas semé,
que je ramasse le grain là où je ne l’ai pas répandu.
    Alors, il fallait placer mon argent à la banque ;
et, à mon retour, je l’aurais retrouvé avec les intérêts.
    Enlevez-lui donc son talent
et donnez-le à celui qui en a dix.
    À celui qui a, on donnera encore,
et il sera dans l’abondance ;
mais celui qui n’a rien
se verra enlever même ce qu’il a.
    Quant à ce serviteur bon à rien,
jetez-le dans les ténèbres extérieures ;
là, il y aura des pleurs et des grincements de dents !’ »

    – Acclamons la Parole de Dieu.

Homélie :

Le passage de la lettre aux Thessaloniciens et le passage de l’Evangile de Saint Matthieu nous invitent à penser à ce qui devrait être l’essentiel de nos préoccupations : l’avènement du Royaume de Dieu, d’abord ici-bas, sur cette terre que le Créateur nous a confiée, et à la fin des temps, lorsque le Christ reviendra dans sa gloire accueillir tous ceux qui auront été fidèles à sa parole.

Saint Paul nous dit : Veillez, pour  » que le jour du Seigneur ne vous surprenne pas comme un voleur » : c’est un thème qui revient très souvent dans l’Evangile : « veillez, tenez-vous prêt, car vous ne savez ni le jour ni l’heure », « malheureux, cette nuit même, on te réclamera ta vie », ….

On a pu avoir la tentation de croire, avec le progrès de la science et des techniques, et grâce à l’absence de guerre en Europe depuis des décennies, que l’homme était devenu invincible ….

Et voilà qu’un minuscule virus engendre une pandémie que nous n’arrivons pas à maîtriser et qui arrache brusquement à la vie des centaines de milliers de personnes, ici en Europe et partout dans le monde !

Et voilà que le terrorisme arrache à la vie des dizaines de citoyens innocents, et certains au nom de leur foi !

Et voilà que la nature se déchaîne et que les catastrophes naturelles se multiplient en faisant d’énormes dégâts et en arrachant à la vie des dizaines de personnes !

Alors oui, écoutons bien Saint Paul :

« soyons des fils de la lumière…soyons vigilants et restons sobres »

  • Fils de la lumière, c’est-à-dire marchant à la suite du Christ, en menant une vie conforme à l’Evangile,
  • Vigilants, car nous ne connaissons ni le jour ni l’heure où le Père nous rappellera à lui,
  • Sobres, dans l’esprit de Laudato si, vivant l’écologie intégrale, c’est-à-dire respectant tout être humain, dans toutes ses dimensions, et respectant la création qui nous est confiée.

Comment faire tout cela ?

la tâche est immense mais le Seigneur ne nous demande pas l’impossible : il nous l’exprime bien avec la parabole des talents : il ne nous demande pas de faire des miracles … il nous demande seulement de faire fructifier les talents qu’il nous a confiés , non pas dans une logique de profit, mais dans une logique de coopérateur .

Chacun de nous est responsable de beaucoup de choses, des grandes et des petites et nous avons tous des talents, plus ou moins cachés, à révéler, à faire fructifier, à respecter :

la pandémie , avec toutes les souffrances qu’elle engendre, nous l’a bien montré : nous avons tous des talents… indispensables à la vie de la société… que nous soyons aide-soignante ou professeur de médecine, que nous soyons caissière ou directeur de magasin, que nous soyons livreur, ingénieur, agriculteur ou retraité…

Nous sommes tous responsables, parfois en totalité, parfois pour une petite part, de nous-même, de notre famille, de nos voisins et amis, de notre entreprise, de notre environnement, …

et le Seigneur attend de nous que nous exercions cette responsabilité, que nous prenions des risques mesurés pour poser des actes …

Alors cette semaine, dans ces temps difficiles que nous traversons, ne restons pas endormis, à faire comme si nous ne pouvions rien faire mais au contraire posons des actes à notre portée, pour être, autour de nous, des artisans de paix, des ouvriers d’amour : c’est ainsi que nous contribuerons à édifier le Royaume de Dieu.

Gérard Vauléon , diacre permanent.

Credo :

Prière Universelle

Prière d’introduction :

Seigneur, notre maître, tu nous as confié des talents. Aide tes serviteurs à les faire fructifier dans la confiance la fidélité et non dans la peur.

Aujourd’hui, même si nous ne pouvons pas être à Créteil avec notre évêque, Monseigneur Santier, pendant la messe qui était prévue pour lui dire au revoir, nous sommes en communauté de prière avec lui. Remercions le Seigneur pour tous les talents qu’il a fait éclore au cours des treize années de son ministère dans notre diocèse et prions pour lui.

R /

Prions pour les volontaires du Secours catholique dont c’est aujourd’hui la journée nationale, afin que leur générosité au service des pauvres soit davantage soutenue.

R /

Prions pour les personnes qui doutent de leurs capacités, afin qu’elles retrouvent confiance en elles-mêmes et développent leurs talents.

R /

Prions pour les malades et leurs familles, les personnes en fin de vie et leurs accompagnants, qu’ils retrouvent l’espérance de « rentrer dans la joie du seigneur »

R /

Prions pour que la foi et la charité de notre assemblée grandissent de jour en jour. Sachons être vigilants et rester sobres.

R /

Conclusion

Dieu notre père, toi qui fais de tout homme ton enfant bien-aimé, nous te supplions : fais connaitre à tous nos frères la joie éternelle que tu offres. Par jésus le Christ, notre Seigneur. – Amen

Liturgie eucharistique (chants prévus pour les messes)

Offertoire : Présentation des dons (fond d’orgue)

Sanctus : Messe de Lourdes, A168, LR p. 185.

Anamnèse : Messe de Lourdes, CL2-6, LR p. 59.

Notre Père : récité.

Agnus : Messe de Lourdes, AL23-14, LR p. 69.

Communion : orgue

Action de Grâces : La sagesse a dressé une table, SYLF502, LR p. 442.

Envoi

Annonces : Vous pouvez retrouver nos actualités sur notre site : https://paroissejoinvillelepont.fr/ et sur notre nouvelle page Facebook : https://www.facebook.com/paroissejoinvillelepont

Bénédiction et envoi :

Sortie : Allez par toute la terre, T20-76.

Allez par toute la terre, annoncer l’Evangile aux nations,

Allez par toute la terre, Alléluia !

Homélie à télécharger en .pdf

Feuille de la liturgie à télécharger en .pdf